News

Découvrez une sélection de 20 livres publiés par les fellows et anciens fellows de l'Institut en 2018
21 december 2018
Publication

Découvrez une sélection de 20 livres publiés par les fellows et anciens fellows de l'Institut en 2018

Histoire de la philosophie, violence et non-violence, régimes de travail, romans, solidarité, restitution du patrimoine africain, pensée décoloniale, subjectivité de la science, migration, relation entre travail libre et forcé, psychanalyse et post-colonialisme, principe de précaution, communauté des Tamil Jainas... Découvrez la diversité et la richesse des travaux de nos fellows et anciens fellows à travers vingt ouvrages parus au cours de l'année 2018 et ayant été portés à notre connaissance.

 

In the House of Understanding. Histories in Memory of Kamal S. Salibi
de Suleiman Mourad aux éditions AUB Press

Kamal S. Salibi est en premier lieu reconnu pour ses travaux qui ont énormément contribué à l’histoire du Liban. Pourtant, son héritage académique s’étend bien au-delà du Liban et couvre l’histoire du Moyen-Orient des temps bibliques à l’époque contemporaine. De la même manière, ce recueil de textes, écrits en hommage et en l’honneur du Dr Salibi, traite des sujets variés recoupant ses centres d’intérêt – antiquité, Moyen-Âge, histoire moderne, littérature et art du Moyen-Orient et des mondes arabes et islamiques.

> En savoir plus

 

Violence and Non-Violence across Time
de Sudhir Chandra, historien et chercheur-résident de l’Institut d’études avancées de Nantes vient de publier Violence and non-violene across time. History, religion and culture aux éditions Routledge

Cette publication rassemble les articles de Charles Malamoud, Philippe Bobichon ainsi que ceux de nombreux chercheurs-résidents de l’Institut tels que Suleiman A. MouradJosé E. BurucúaPierre MussoAlok BhallaMarc ChoppletAbaher El SakkaRoger Jeffery ou Cristina Ciucu qui ont participé à l’atelier Guerre sans violence : du cauchemar de la violence au rêve de non-violence en décembre 2013 et mai 2014.

> En savoir plus

 

Who Is the Scientist-Subject ?
Au cours de sa résidence Esha Shah a publié Who Is the Scientist-Subject ? ( Routledge, mai 2018) qui explore deux débats différents de l’histoire et de la philosophie des sciences de la vie.

> En savoir plus

 

Europa, notre Histoire
Ouvrage collectif sous la direction de Thomas Serrier et Etienne François

Depuis dix ans, la question de l’identité est au cœur du débat intellectuel français. L’idéal européen de l’après-guerre est à bout de souffle (montée des populismes, Brexit, etc.). Échappant à la vision d’une Europe réduite aux institutions de Bruxelles pour s’inscrire dans la longue durée, Europa raconte vingt-cinq siècles d’histoire : la nôtre. Sous la plume de 109 historiens et intellectuels du monde entier.

> En savoir plus

 

Face à l’irresponsabilité : la dynamique de la solidarité
Ouvrage dirigé par Alain Supiot avec les contributions de Samuel Jubé (ancien directeur de l’IEA de Nantes), Samantha Besson (membre du conseil scientifique et du comité stratégique de l’IEA de Nantes) et Jeseong Park (ancien chercheur-résident de l’IEA de Nantes).

Les réseaux d’allégeance sont une source d’irresponsabilité en matière sociale, environnementale et financière. Pour remédier à cette irresponsabilité, on recourt de plus en plus fréquemment à l’idée de « responsabilité solidaire », afin d’obliger ceux qui ont le pouvoir économique à répondre des conséquences de leurs décisions. L’ouvrage examine cette dynamique de la solidarité en droit de la responsabilité, en tenant compte de ses derniers développements comme la résolution du Parlement européen appelant à l’adoption de mécanismes de « responsabilité solidaire » dans les chaînes de sous-traitance et la loi du 27 mars 2017 « relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre ».

> En savoir plus

 

The Rise and Fall of Khoqand.Central Asia in the Global Age 1709-1876
De Scott Levi

Cet ouvrage, le tout premier en langue anglaise, présente l’histoire de l’état du Khanate de Khoqand (1709-1876). Scott Levi examine la montée de cet état extraordinairement dynamique dans la vallée de Ferghana. Il révèle les nombreuses façons dont l’intégration du khanat aux forces globalisantes a façonné les développements politiques, économiques, démographiques et environnementaux dans la région, et illustre comment ces mêmes forces ont contribué à la chute du Khoqand. Pour démontrer la signification historique majeure de cet état dynamique et trop souvent relégué à la périphérie de l’histoire eurasienne moderne, Scott Levi applique une méthodologie de « l’histoire connectée », montrant en détail comment les Asiatiques centraux influencèrent activement les politiques de leurs plus grands voisins impériaux, notamment la Russie tsariste et la Chine de la dynastie Qing.

> En savoir plus

 

Principe de précaution et métamorphoses de la responsabilité
Ouvrage co-dirigé par Luca d’Ambrosio, aux éditions Mare & Martin.

Le questionnement autour de l’influence du principe de précaution sur la responsabilité juridique s’est posé, à la fois dans le discours doctrinal et dans la pratique judiciaire, au constat du renouvellement des risques de dommage qu’entraîne l’évolution technologique pour l’environnement et le vivant. Face à une demande répressive et indemnitaire croissante en provenance du corps social, la question est de savoir si le principe de précaution est à même d’engendrer un renouvellement de la responsabilité juridique, civile et pénale.

> En savoir plus

 

Reading History with the Tamil Jainas
De Umamaheshwari, R.

Cet ouvrage livre une histoire sociale des Tamil Jainas, une communauté minoritaire vivant au Tamil Nadu dans le sud de l’Inde. Il revêt une importance particulière dans la méthode d’étude de la communauté, vivant dans les villages du Tamil Nadu et retrouvant leurs perspectives sur leur passé. C’est une nouvelle approche en termes d’historiographie des travaux existants sur le jaïnisme dans le sud de l’Inde. Une caractéristique majeure de ce livre est l’aspect jusqu’ici découvert de la question du langage et de l’identité, de la caste et des mouvements socio-politiques modernes au Tamil Nadu, comme le mouvement d’auto-respect (initié par ’Periyar’), dans lequel Jainas étaient des participants actifs. Les caractéristiques du livre incluent des photographies de la communauté et des monuments, des cartes et un style unique, qui combine une approche journalistique et une recherche historique académique. Ce livre intéresse les lecteurs de la langue et de l’histoire tamoules, ainsi que tous ceux qui travaillent sur l’idée de la politique de la marginalisation des identités religieuses comme de la mémoire, et des récits communautaires d’histoire partagée face à la persécution religieuse.

> En savoir plus

 

Work out of place
De Mahua Sarkar

Le travail non-libre et contraint a été au centre du capitalisme mondial tout au long de son histoire. Enracinés dans ce large consensus issu des débats historiques sur le statut du travail, les contributions de ce volume explorent un ensemble de thèmes interdépendants qui incluent la relation entre le travail libre et forcé, la migration, et ses liens avec la production de contraintes, la logique racialisée de la division mondiale du travail et le rôle que jouent les États dans la souscription de ces processus.

> En savoir plus

 

Ancient Philosophy
De Daniela Patrizia Taormina

« Nous sommes tous des Grecs. Nos lois, notre littérature, notre religion, nos arts ont leur racine en Grèce », écrivait un jour le poète Percy Bysshe Shelley. C’est en grec que les questions qui ont façonné le destin de la culture occidentale ont été posées, ainsi que les premières tentatives de réponse et la recherche d’une méthode d’investigation. Ce livre tente de redécouvrir la force propulsive qui s’est propagée pendant plus de deux millénaires et qui vit encore dans notre système de pensée. En citant systématiquement les mots mêmes des acteurs principaux et en traçant leurs sources, il conduit le lecteur sur un chemin où ils pourront observer l’établissement d’idées philosophiques et de langage, dans une image mise à jour et équilibrée de la tradition archaïque, de la pensée des âges classiques et hellénistiques, et de la philosophie de l’Antiquité tardive. Cet ouvrage examine de près les progrès de la pensée scientifique et son autonomie croissante, tout en suivant l’évolution de la relation féconde mais problématique entre le monde grec et le Proche-Orient.


> En savoir plus

 

Loi des dieux, des hommes et de la nature
Sous la direction de Giuseppe Longo

Ce volume constitue les actes d’un colloque qui a eu lieu à l’Institut d’études avancées de Nantes, les 15 et 16 octobre 2015. Ce colloque a été la première initiative publique du projet du même titre dans le cadre de la résidence de Giuseppe Longo à l’IEA en tant que membre associé depuis 2014.

> En savoir plus

 

Restituer le patrimoine africain
De Felwine Sarr et Bénédicte Savoy

On compte actuellement dans les collections publiques françaises au moins 88 000 objets provenant de l'Afrique subsaharienne. Malgré de nombreuses réclamations de pays africains depuis les indépendances, l'État français n'a pas jugé bon d'évoluer sur cette question, arguant de l'inaliénabilité du patrimoine national. Jusqu'au discours du 28 novembre 2017 du président Emmanuel Macron à Ouagadougou, qui annonça la mise en œuvre dans un délai de cinq ans de " restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique ". Il confia alors à Felwine Sarr et Bénédicte Savoy la mission de consulter les spécialistes en Afrique et en France, et de mener une large réflexion sur ce sujet. Le fruit de cette mission est le présent ouvrage, qui reprend le contenu du rapport remis le 23 novembre 2018 au président de la République. Il raconte les spoliations à travers l'histoire mondiale, évalue la part de la France, dresse un premier inventaire des œuvres spoliées, fait le récit des tentatives des pays africains pour se réapproprier leur patrimoine, analyse les questions juridiques qui se posent, et énonce un certain nombre de recommandations pratiques pour la mise en œuvre des restitutions, un des chantiers les plus audacieux de ce XXIe siècle.

> En savoir plus

 

From Possession to Freedom, The Journey of Nili-Nilakeci
De Umamaheshwari R.

Le texte Tamil Nilakeci, dont la datation est estimée au Ve siècle ap. J.-C., est une création littéraire unique en son genre. Elle exploite la figure violente et vengeresse d’un pey (un esprit féminin possésseur) de Palayanur, qui la transforme en philosophe jaïn. Il s’agit d’une idée particulièrement subversive pour son époque, du fait de l’utilisation de la persona et de la voix féminine dans le but de débattre avec des précepteurs des différentes écoles de pensée/religions de cette période exclusivement masculine, exception faite de la religieuse Kuntalakeci. Les débats présents au sein de l’oeuvre de Nilakeci se concentrent entre autres sur les questions de non-violence, de l’existence de l’âme, de l’autorité et de la caste. Cependant, afin d’apprécier réellement cet alter-texting, il est nécessaire de dévoiler les différents textes et traditions auxquels cet ouvrage fait référence : les versions moins connues des histoires du pey Nili villuppattu (chanson du noeud) et natakam (théâtral), ainsi que le voyage initiaque de Kuntalakeci elle-même. Umamaheshwari replace ces éléments dans un contexte comparatif tout en maintenant la centralité des débats au sein de Nilakeci au moyen de la traduction de différents extraits du texte original.

> En savoir plus

 

En quête d’Afrique(s)
De Souleymane Bachir Diagne et Jean-Loup Amselle

C’est dans la conjoncture de l’après Deuxième Guerre mondiale et de la conférence de Bandung (1955) qu’émerge le paradigme postcolonial, courant d’idées qui accompagne l’entrée sur la scène internationale des pays décolonisés dits du « Tiers Monde ». Dans leurs critiques de la domination occidentale, le ou les postcolonialisme(s) ont mis en avant la traite esclavagiste transatlantique et la colonisation. Progressivement, une théorie plus radicale s’est imposée : la « pensée décoloniale », qui fait remonter à la découverte des Amériques, en 1492, la mise en œuvre d’une nouvelle formule de domina¬tion sociale et d’exploitation économique, désormais indexée sur la notion de race. À partir de leurs itinéraires respectifs, le philosophe Souleymane Bachir Diagne et l’anthropologue Jean-Loup Amselle dialoguent sur des questions cruciales qui engagent les rapports entre l’Afrique et l’Occident : l’universalisme, les spécificités culturelles et linguistiques africaines, le soufisme ouest-africain, le panafricanisme. Ces échanges reposent sur la conviction partagée que toutes les entreprises qui visent à établir une communication entre les différentes cultures humaines de notre planète sont salutaires, car elles permettront d’abattre les barrières réelles ou imaginaires qui fragmentent notre monde.

> En savoir plus

 

Qu’est-ce qu’un régime de travail réellement humain ?
Sous la direction de Pierre Musso et d’Alain Supiot

« Qu’est-ce qu’un « régime réellement humain du travail » ? Quelles sont les significations philosophiques, religieuses et les représentations artistiques du travail ? Cet ouvrage traite des concepts et des conceptions du travail humain, des images, des rythmes et des régimes contemporains du travail.

L’Organisation internationale du travail fut créée il y a un siècle, sur le constat « que la non-adoption par une nation quelconque d’un "régime de travail réellement humain" fait obstacle aux efforts des autres nations désireuses d’améliorer le sort des travailleurs dans leurs propres pays ». Il s’agissait alors d’instituer une police sociale de la concurrence internationale, propre à empêcher que celle-ci ne détériore les conditions de travail des hommes. Avec la « globalisation », le régime du travail dépend des échanges internationaux, provoquant une extension du travail salarié, mais aussi la déstabilisation de ses formes traditionnelles, la montée en puissance du chômage et d’un travail dit « informel ». La révolution numérique et les nouvelles formes de « rationalisation » du travail donnent jour à des types inédits d’aliénation et de risques pour la santé, mais peuvent ouvrir des opportunités nouvelles pour une plus grande liberté dans le travail.

> En savoir plus

Nineteenth-Century Local Governance in Ottoman Bulgaria
De Safa Saraçoglu, aux éditions Edimburgh University Press

Cette publication de Safa Saraçoglu, ancien chercheur résident à l’IEA de Nantes et professeur d’histoire à l’université de Bloomsburg de Pennsylvanie, propose une exploration détaillée de la manière dont les fonctions administratives et judiciaires et les pratiques ont fourni un espace essentiel à la politique en Bulgarie au XIXe siècle, garantissant la participation des habitants locaux à la gouvernance impériale ottomane. Combinant une profusion de documents de base en turc bulgare et en turc, cette étude constitue la première étude systématique et complète du lien entre les institutions conçues de manière impériale et la politique locale.

> En savoir plus

 

Courrier de Nuit
De Hoda Barakat

Un réfugié aux abois, poursuivi par un tueur, écrit à la femme qu’il a aimée une lettre restée inachevée. Une étrangère de passage la trouve par hasard et, terrifiée, elle écrit à son tour à son ancien amant qu’elle attend dans sa chambre d’hôtel sans trop d’espoir. Jamais postée, sa lettre tombe dans les mains d’un autre étranger, l’incitant à raconter à sa mère des épisodes scabreux de son passé. Mais cette missive, qu’il cache en cherchant à échapper à la police, est découverte par une femme désemparée qui se décide à écrire à son frère condamné à une longue peine pour lui rapporter ce qu’il ne sait pas de l’histoire sordide de leur famille. Et ainsi de suite dans une cinquième, puis une sixième lettre, qui constituent avec les précédentes une chaîne de confessions dont aucune ne parvient à son destinataire. Pour n’être finalement lues que par les lecteurs anonymes de ce roman…
En une centaine de pages troublantes de bout en bout, Hoda Barakat campe des migrants en butte à la misère sociale et à leurs propres démons, et pointe l’incommunicabilité humaine dans un monde surchargé de moyens de communication.

> En savoir plus

 

Turquie libre, j'écris ton nom
De Nedim Gürsel

Une trentaine de chroniques écrites pour la presse européenne entre 1983 et 2018, évoquant la politique intérieure turque, des violences d'Etat à la censure en passant par la négation des minorités ou l'islamisation.

> En savoir plus

L'insconscio post-coloniale
De Livio Boni, aux éditions Mimesis

L’histoire de la psychanalyse, née à Vienne à l’aube du XXe siècle, est habituellement perçue comme un mouvement inexorable vers l’Occident, en raison de la diaspora juive depuis l’Europe continentale vers la Grande Bretagne et les États-Unis. Cet imaginaire est renforcé par la récurrence des métaphores sur Freud, le "conquistador" d’un Nouveau Continent et sur la première génération des "pionniers" de la science nouvelle qui l’accompagnent. La présente étude prend le contre-pied de cet imaginaire en partant à la découverte des chemins alternatifs parcourus par le freudisme. La psychanalyse n’a en effet eu de cesse de croiser la route de la question coloniale tout au long du XXe siècle, en particulier en Inde et en Afrique française (Madagascar, Algérie). Elle contribue ainsi à penser, dans le sens politique mais aussi subjectif, la question de la décolonisation, expérience qui, bien loin d’être terminée, continue à agiter le monde post-colonial et à produire de nouveaux symptômes, aussi bien chez les anciens colonisés que chez les anciens colonisateurs.

> En savoir plus

 

History of Arab Art
De Hashim Al-Tawil, aux éditions Linus Learning

History of Arab Art introduces a new outlook to this hitherto little-known field of cultural and artistic creativity, which is the subject of a lot of myth and outdated convention. The book is essentially a reinterpretation of the visual tradition among the Arab people since around 2000 BCE to the present. The book explores and chronicles the formation and development of that diverse tradition, explaining its interaction and exchange with various neighboring cultures. Based on archaeological sources, academic studies, and surviving cultural materials, it provides readers with a critical understanding of Arab visual art throughout its history.

> En savoir plus