road_vous_etes_ici
Home
>
The institute
>
Organisation
>
Collegial scientific direction

Collegial scientific direction

Une direction scientifique collégiale

La direction collégiale, formée d’anciens fellows est un modèle singulier et innovant qui servira les enjeux d’interdisciplinarité et d’intégration de l’IEA dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le territoire régional. Pascale Vielle, directrice et les directeurs adjoints : Luis Mora Rodriguez et Mustafa Abdalla composeront cette collégiale, désignée par le CA du 1er juillet. Ils seront présents à tour de rôle, quatre mois dans l’année à Nantes pour animer la vie scientifique de l’Institut. C’est donc une nouvelle page de l’Institut qui s’écrira collégialement.

Pascale Vielle, directrice

Pascale Vielle est professeure de droit social à l’Université catholique de Louvain (UCL-Iacchos, ESPO et DROI) depuis 1998. De nationalités belge et suisse, elle est licenciée en droit de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et docteure en droit de l’Institut universitaire européen de Florence. Elle a travaillé comme chercheuse à l’ULB (1988-1989) - où elle est encore collaboratrice scientifique - et à l’Université de Genève (1994-1998). Elle a assumé la première direction de l’Institut fédéral pour l’égalité des femmes et des hommes de 2004 à 2006 (analogue à la Halde en France). Elle a travaillé à la Commission européenne (1989-1990), à l’Organisation internationale du travail (1992-1994), et a été membre du Conseil supérieur de la Justice belge de 2008 à 2016. Pascale Vielle est membre des comités/conseils scientifiques de la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin, à Nantes; de l’Institut syndical européen; de la Revue belge de sécurité sociale ; et du Panel SH2 (starting grants) à l’European Research Council (2010-2018). Elle engage son expertise scientifique au service de plusieurs initiatives et mouvements citoyens en Belgique et dans le monde. Ses recherches et ses enseignements portent, dans une perspective néo-institutionnaliste, sur le droit et les politiques de la protection sociale, à l’échelon international et européen, ainsi que sur l’approche du droit par le genre. Elle travaille actuellement sur l’articulation des politiques sociales et environnementales dans une perspective écoféministe.

 

Mustafa Abdalla, directeur adjoint

Mustafa Abdalla est chercheur associé à l’Institut d’anthropologie sociale et culturelle de l’Université libre de Berlin. Il a obtenu sa maîtrise en anthropologie de l’Université américaine du Caire et son doctorat de l’Université libre de Berlin. Ses recherches portent sur le genre, la sexualité, la masculinité, l’éducation médicale, l’évolution de la perception de la maladie et de la migration. Il a mené des recherches à la fois en Égypte et au Mali. Son projet de recherche en cours en Égypte porte sur le phénomène émergent chez les patients professionnels et leur utilisation de leurs corps souffrant pour restaurer leurs rôles sociaux et réaliser des gains économiques.

 

Luis Mora Rodríguez, directeur adjoint

Luis Mora Rodriguez est professeur agregé et chercheur à l’Université du Costa Rica (Amérique Centrale) et dirige également le Doctorat d’Études Latino-américaines de l’Université Nationale, au Costa Rica. Titulaire d’un doctorat de philosophie politique de l’Université René Descartes, (Paris), ainsi que d’un Master in Management (MIM) de l’ESSEC Business School (Cergy-Pointoise), il est actuellement chercheur au sein du Projet ConnecCaribbean (European Union’s Horizon 2020), il s’intéresse à la philosophie latino-américaine et des Caraïbes. Ses recherches portent sur la pensée politique européenne pendant la conquête de l’Amérique (discours sur l’altérité, émergence des pratiques impériales modernes, théories de la guerre juste). Depuis 2017, Luis Mora Rodríguez est membre du Conseil d’Administration du Réseau Français d’Instituts d’Études Avancées.