Résidents

Bhupinder CHIMNI

Droit, université Jawaharlal Nehru, Inde

Période de résidence : Octobre 2018 à Mars 2019

Discipline(s) : Droit

Pays : Inde

Projet de recherche : Chemins vers l’avenir : le droit international et la justice globale

Une société globalisée se tisse sous l’effet de l’hyper-mobilité du capital à partir d’une révolution continue de l’information et de la communication. Un vaste ensemble de questions se fait jour à cet égard. Assiste-t-on à l’émergence d’une société globale ? Quel est le rôle du droit et des institutions internationales dans ce processus ? Quel genre de structures politiques à l’échelle du globe peut faire face au développement inégal de cette société globale ? Voit-on naître une classe dirigeante au niveau global ? L’idée d’un parlement mondial prend-elle forme ? Verra-t-on émerger une sorte de citoyenneté globale ? Dans ce scénario naissant, la concrétisation de la justice globale est-elle possible ? Compte tenu de leur dépendance au nationalisme méthodologique, les théories dominantes des relations internationales et du droit international sont mal équipées pour répondre à ces questions. Qui plus est, on trouve difficilement dans la littérature une discussion soutenue sur l’idée de justice globale. L’une des tâches principales de ce projet est d’explorer ces questions et d’identifier le rôle possible que le droit et les institutions internationales pourraient jouer dans la réalisation de la démocratie et de la justice globales.

Biographie

Bhupinder Chimni fut, jusqu’en 2017, professeur de droit international à la School of International Studies de l’université Jawaharlal Nehru (Delhi). De 2004 à 2006, il fut vice-président de la West Bengal National University of Judicial Sciences, Calcutta. Il fut professeur invité à la Brown University et à l’université de Tokyo et occupa le poste de professeur invité dans les universités de Harvard, Cambridge, du Minnesota et de York. Il est membre associé de l’Institut de droit international, et membre de l’Academic Council de l’Institut for Global Law and Policy à la faculté de droit de l’université de Harvard. Il est également membre de plusieurs comités éditoriaux de revues internationales, notamment de l’American Journal of International Law. Il est éditeur en chef de l’Indian Journal of International Law. Il est affilié au Third World Approaches to International Law (TWAIL), un réseau de chercheurs qui abordent du point de vue des pays du Sud le droit et les institutions internationales à l’époque contemporaine. Ses domaines de recherche embrassent la théorie du droit international, le droit économique international et le droit international des réfugiés. Parmi ses publications les plus récentes, on compte la deuxième édition de son livre International Law and World Order : A Critiqe of Contemporary Approaches (Cambridge University Press, 2017) ainsi que l’ouvrage, édité avec Siddharth Mallavarapu, International Relations : Essays for the Global South (Pearson, 2012).

Bibliographie sélective

International Law and World Order: A Critique of Contemporary Approaches (Cambridge University Press, Cambridge, 2017) 2nd edition

Chimni B.S. and Malvarappu, Siddharth eds., International Relations: Essays for the Global South (New Delhi: Pearson 2012)

 “International Institutions Today: An Imperial Global State in the Making”, European Journal of International Law, vol.15, (2004), pp.1-39.

 “The Self, Modern Civilization and International Law: Learning from Mohandas Karamchand Gandhi’s Hind Swaraj”, European Journal of International Law, vol.23, No. 4 (2012) pp. 1159-1173.

"The Geopolitics of Refugee Studies: A View from the South", Journal of Refugee Studies vol.11, No.4 (1998) pp.350-374.