Actualités

5 Septembre 2012
Publication

"La Cité du travail ; La gauche et la crise du fordisme" de Bruno Trentin

Avant-propos de Jacques Delors Traduit de l’italien par Jérôme Nicolas Ed. Fayard, coll. ’Poids et mesures du monde’, en partenariat avec l’Institut d’Études avancées de Nantes, sous la direction d’Alain Supiot, 2012

"Quelles sont les raisons profondes de l’incapacité de la Gauche européenne à proposer une alternative crédible à l’ultralibéralisme ? Pourquoi semble-t-elle condamnée à ’accompagner ’sur le mode compassionnel la dégradation des conditions de vie et de travail engendrées par la globalisation ? Ou bien à chercher refuge dans des postures pseudo révolutionnaires oublieuses de la faillite du communisme réel ? Ces interrogations sont au cœur de La Cité du travail, maître livre du grand intellectuel et syndicaliste Bruno Trentin (1926-2007).
L’influence hégémonique exercée par le taylorisme, puis le fordisme, c’est-à-dire l’organisation scientifique du travail, sur la manière dont la Gauche a conçu le progrès permet de comprendre les impasses où elle s’enferre aujourd’hui : sa croyance dans l’autonomie du politique et la priorité qu’elle accorde à la conquête du pouvoir ; son indifférence à la question du travail ; sa soumission aux impératifs de la gouvernabilité ; et ses pratiques néocorporatistes.
C’est donc l’identité même de la Gauche politique et syndicale que Trentin nous invite à repenser. Publié d’abord en italien en 1997, ce livre érudit est aussi une histoire de la conception du travail."

Collection Poids et mesures du monde sous l’égide de l’Institut d’études avancées de Nantes
Le temps n’est plus où nous pensions pouvoir jauger le monde entier à l’aune de nos propres manières de pensée. La fin de la domination occidentale sur le monde est une chance de retrouver ce « regard persan », ce regard de l’autre sur sa propre culture, qui est plus que jamais indispensable pour accéder à ce qui tient lieu d’objectivité dans la connaissance de l’humain. Aucune civilisation ne saurait se comprendre elle-même sans faire ce pas de côté et apprendre à connaître ce qui la rapproche et la distingue de toutes les autres.

Placée sous l’égide de l’Institut d’études avancées de Nantes, cette collection est ouverte à des auteurs de tous les continents, qui ont en commun de considérer la diversité des systèmes de pensée, non pas comme un reste d’irrationalité dans un monde destiné à devenir uniforme, transparent et gérable, mais comme un support indispensable à l’institution de la raison dans un monde destiné à demeurer divers et imprévisible.