Résidents

Patrice YENGO

Anthropologie, santé publique, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo-Brazzaville

Période de résidence : octobre 2011 à avril 2012 (résidence précédente de octobre 2010 à juin 2011)

Discipline(s) : Anthropologie culturelle, Sociologie

Spécialité(s) : Anthropologie historique et politique

Pays : Congo-Brazzaville

Projet de recherche: Médicaments, pratiques de soin, lien social. La question de la médicalité en Afrique centrale

Les impasses d’une certaine pratique médicale ont conduit à penser l’articulation de la logique des savoirs et des savoir-faire impliqués dans le soin avec celle existentielle du malade dans une démarche épistémologique relevant de la médicalité, concept qui renvoie à la dimension holistique des soins dispensés à l’égard d’une personne, unique, prise en compte dans sa globalité et dans son humanité. Dans les conditions de l’Afrique, la médicalité permet de réfléchir sur la déontologie des personnels de santé sans faire abstraction des modalités désastreuses de l’exercice de la médecine dans un contexte de délabrement social généralisé. Elle se nourrit aussi de la réflexion sur la médecine traditionnelle africaine qui, à chaque niveau de sa pratique, n’a jamais isolé l’acte thérapeutique des représentations sociales qui la légitiment. Aussi vise-t-elle une médecine de proximité - géographique et sociale - centrée sur le malade mais ouverte sur la société et susceptible de ré-instaurer, dans un climat de confiance entre soignants et soignés, une accessibilité plus grande des populations aux médicaments et aux soins qualitatifs de santé.

Éléments biographiques: 

Socio-anthropologue, Patrice Yengo a d’abord enseigné à l’Institut supérieur des sciences de la santé et à la Faculté de médecine de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville. Chercheur au Centre d’études africaines de l’EHESS de Paris, il dirige la revue « Rupture-Solidarité » et s’intéresse à l’anthropologie historique et politique, particulièrement aux dynamismes politiques et aux conditions sociales induites par la mondialisation. Parmi ses principales publications:

Patrice Yengo (dir), "IDENTITES ET DEMOCRATIE EN AFRIQUE ET AILLEURS", Paris, L’Harmattan, 1997.

"LA GUERRE CIVILE DU CONGO-BRAZZAVILLE 1993-2002-CHACUN AURA SA PART", Paris, Karthala, « Collection : Homme et Société », 2006, 448 p.

« LE VENIN DANS L’ENCRIER : LES CONFLITS DU CONGO AU MIROIR DE L’ECRIT », PARIS, EDITIONS PAARI, 2009, 176 p.