Résidents

Ali HOSSAINI

Période de résidence : Septembre 2023 à juin 2024

Discipline(s) : Philosophie

Pays : États-Unis

Projet de recherche : Vers une culture de l’écologie

L’inadéquation entre la société humaine et la nature n’a jamais été aussi grande. Depuis le début de la civilisation, les humains ont conçu des catastrophes écologiques de plus en plus importantes et, bien que beaucoup s’y opposent, nous menaçons maintenant l’intégrité de l’écosystème mondial. Ali Hossaini commence par une question : pourquoi ne pouvons-nous pas faire ce qu’il faut? Plutôt que de plaider en faveur d’une meilleure ingénierie, il critique notre conception de la vie, la science de la biologie, du point de vue de la théorie générale des systèmes de Ludwig van Bertalanffy et de la théorie des organismes avancée par Ana Soto, Giuseppe Longo, Denis Noble et d’autres biologistes contemporains. La génétique évolutionniste encadre la perspective de l’humanité sur la vie, mais la synthèse moderne qui sous-tend les explications dominantes de l’évolution est causalement appauvrie. La synthèse moderne et ses interprétations ultérieures mettent l’accent sur l’information, et elles ne peuvent pas rendre compte de l’ensemble des phénomènes de la vie, ni fournir une base pour une géo-ingénierie sûre. Nous voyons les choses mal tourner, mais tout le monde n’est pas convaincu, et le chemin vers la durabilité écologique manque de clarté. À une autre époque, ce débat pourrait être académique, mais, dans l’Anthropocène, et une catastrophe mondiale imminente, il devient urgent. Ce projet appliquera la théorie des organismes à une gamme de défis existentiels, notamment la destruction écologique, la réglementation de l’industrie et les menaces perçues de l’IA. Ensuite, il vise à décrire comment une culture de l’écologie, enrichie par une gamme complète de principes biologiques, peut permettre à l’humanité de faire de meilleurs choix collectifs.

Biographie

Le New York Times appelle Ali Hossaini « un biochimiste devenu philosophe devenu producteur de télévision devenu poète visuel ». Ali Hossaini est chercheur principal invité en ingénierie au King’s College de Londres, chercheur principal du Health & Social Equity Collective et codirecteur de la National Gallery X, partenaire fondateur du UKRI Trustworthy Autonomous Systems Hub. Ses œuvres ont été présentées dans le monde entier dans des lieux tels que BAM, le Kennedy Center, le Barbican et le City of London Guildhall. Il est l’architecte numérique de l’EIT Culture & Creativity KIC. Avec le groupe de réflexion britannique RUSI, il a réfléchi à l’IA en organisant des conférences, en éditant son journal et en modélisant les menaces potentielles du point de vue de la biologie. Ericsson l’a nommé pionnier de la 5G en 2020 et 2022. Il a siégé aux groupes de travail IEEE 7000 et IEEE 7001 pour la conception éthique de l’IA, et siège actuellement au groupe de travail IEEE P2731 pour l’interface cerveau-ordinateur (BCI) et au Comité européen des politiques publiques pour les TIC (technologies de l’information et des communications) de l’IEEE.

Bibliographie

· HOSSAINI, Ali. ’A Culture of Ecology: Towards a 21st Century Renaissance’ in The Next Renaissance. Éditions Odile Jacob. 2022.

· HOSSAINI, Ali. ‘Electric Animal’. In The Work of Art in the Age of Planetary Destruction, University College London, forthcoming 2023.

· HOSSAINI, Ali, The Power of X: How museums can drive innovation, Rowman & Littlefield, forthcoming 2024.

· HOSSAINI, Ali.(CA), GINGRICH, Olive, RAHMAN, Shama, GRIERSON, Mick, Murr, Joshua, CHAMBERLAIN, Alain. ‘Groupthink: Telepresence an agency during live performance’. Proceedings of the ACM on Computer Graphics and Interactive Techniques. 2022. https://doi.org/10.1145/3533610

· HOSSAINI, Ali. (CA), VALERIANI, Davide, NAM, Chang S., FERRANTE, Rafael, MAHMUD, M. (2021) ‘A Functional BCI Model by the P2731 working group: Physiology, Brain-Computer Interfaces’, 8:3, 54-81, DOI: 10.1080/2326263X.2021.1968665