road_vous_etes_ici
Accueil
>
Claus HALBERG

Huri ISLAMOGLU

Claus HALBERG

Philosophie, Université de Bergen, Norvège

Période de résidence : Octobre 2016 à Juin 2017

Discipline(s) : Philosophie

Spécialité(s) : Phénoménologie

Pays : Danemark

Projet de recherche : "Phénoménologie, naturalisme et normativité"

Ce projet développe une défense de la phénoménologie naturalisée. Il s’agit d’une approche interdisciplinaire de l’étude de l’esprit humain développée par des figures clés de la tradition phénoménologique (Husserl, Heidegger) intégrant les sciences cognitives expérimentales avec une approche descriptive de l’expérience consciente à la 1ère personne. La phénoménologie naturalisée a été initiée durant les années 1990, entre autres, par le neurobiologiste Fransisco Varela et d’autres chercheurs basés au Centre de Recherches en Epistémologie Appliquée de l’Ecole Polytechnique de Paris. Malgré son succès, des adhérents de l’orthodoxie classique de la phénoménologie ont attaqué sa naturalisation en affirmant notamment qu’une telle approche de l’étude de l’esprit risquait d’alimenter la crise culturelle du nihilisme qu’Husserl considérait comme la conséquence inévitable d’une position naturaliste. D’autres attaques revendiquent que la phénoménologie ne peut tout simplement pas être naturalisée pour des raisons structurelles essentielles. Ce projet examine les contre-arguments possibles en faveur de la phénoménologie naturalisée. Il établit le bien-fondé et l’opportunité, jusqu’ici inexploitée, d’une rencontre entre les travaux de Merleau-Ponty et de Canguilhem sur la philosophie de l’organisme, tous deux s’inspirant du travail de Kurt Goldstein sur la psychopathologie humaine.

Biographie

Claus Halberg est philosophe, dont les recherches s’inscrivent principalement dans le champ de la phénoménologie, des approches féministes et les études sur le genre. En août 2006, il obtient une bourse doctorale à la Facultés des lettres et sciences humaines de l’Université de Bergen où il soutient avec succès en 2013 sa thèse de doctorat sur la philosophie de la nature chez Merleau-Ponty. Durant cette période et au cours des années suivantes, il occupa plusieurs postes temporaires en tant que chargé de travaux dirigés ou enseignant, initiant les étudiants de première année à la philosophie et la pensée critique. Dans le même temps, il donna des cours aux étudiants inscrits en licence, option études sur le genre, à l’Université de Bergen.

Bibliographie sélective

 

HALBERG, Claus Fighting the Good Fight.On Some Recent Transcendentalist Objections to ’Naturalized Phenomenology’, Etudes phénoménologiques - Phenomenological Studies, vol1, 2017, p.135-165

HALBERG, Claus "Deleuze kontra fenomenologien: Forskjeller som giør en forskjell".A paraitre

HALBERG, Claus. 2014. Emergent Life: Addressing the ’Ontological Diplopia’ of the 21st Century with Merleau-Ponty and Deacon. Discipline filosofiche, vol.24 (2014): 185-215.

HALBERG, Claus “Grappling with Neurosexism” Tidsskrfit for kjønnsforskning, vol.38 (2014), no 3-4,pp 326-331.

HALBERG, Claus & ØYEN, Simen A; "Cognition and Emotion: From Dichotomy to Ambiguity." Analecta Husserliana, The yearbook of Phenomenological Research 116 (2014) pp 473-484.

HALBERG, Claus. 2011.”The Tangible Invisible: Irigaray’s Phenomenological Critique of Merleau-Ponty’s Notion of the Flesh”. Kapittel, . In: SERVAN, Johannes &AARØ, Ane F. (eds.),Environnement, Embodiment and Gender,Bergen, Hermes Text,2011pages 107-131,