road_vous_etes_ici
Accueil
>
Luis CHAVES

Huri ISLAMOGLU

Luis CHAVES

Littérature, écrivain, Costa Rica

Période de résidence : Janvier à Juin 2017

Discipline(s) : Littérature

Pays : Costa Rica

Projet de recherche : "L’été avant que tout n’arrive"

Le premier roman de Luis Chaves était une autofiction qui laissait des éléments en suspens. Son projet de recherche consiste à repartir de ces ouvertures pour créer un second roman. Pour cela, il applique une méthodologie d’écriture qui l’amène à travailler sur la matière brute de ce deuxième roman avant d’en retirer des idées. Cette matière brute rassemble des croquis, des collectes de notes, des photographies, des collages poétiques, des conversations entendues dans les transports en commun et des extraits de discussions. Ce deuxième roman est basé sur une expérience personnelle qui sera par la suite traitée comme de la fiction. Il y soulève des questions sur les notions d’identité, d’appartenance à un lieu et la logique intérieure du voyage confrontée à l’idée d’échapper à quelque chose

Biographie

Luis Chaves est poète, romancier, chroniqueur et traducteur. Ses livres ont été publiés au Costa Rica, au Mexique, en Argentine, en Espagne, en Allemagne, en Italie et en Slovénie. En 1997, son livre Los animales que imaginamos a reçu le prix de poésie Sor Juana Inés de la Cruz au Mexique. En 2005, son livre Chan Marshall a été récompensé du prix de poésie Fray Luis de León en Espagne. En 2012, La máquina de hacer niebla a remporté le prix national de poésie du Ministère de la culture du Costa Rica. Sa nouvelle Salvapantallas a récemment été publiée par la prestigieuse maison d’édition espagnole Seix Barral. En 2003, la traduction italienne de ses poèmes (par Raffaella Raganella) a gagné le prix international remis par la Fondation Cassa di Risparmio de Ascoli Piceno. La maison d’édition Hochroth Verlag a publié deux traductions en allemand (par Timo Berger) : Das Foto (2012) et Hier drunter liegt was Besseres (2013). Les traductions en anglais (par Julia Guez et Samantha Zighelboim) ont fait partie du numéro d’octobre 2015 du célèbre magazine Poetry, ainsi que des collections poétiques et du journal Circumference du Pen American Center. En 2011, Luis Chaves a reçu le prix “Jean-Jacques Rousseau” de l’Akademie Schloss Stuttgart en Allemagne. En 2015, il a été membre du programme DAAD des artistes en résidence à Berlin.

Bibliographie sélective

CHAVES, Luis La máquina de hacer niebla  (Spain, Ed. Isla de Siltolá, 2012): National Poetry Prize 2012 of Costa Rica awarded by the Ministry of Culture.

CHAVES, Lui Parler peu, traduction de l’espagnol (Costa-Rica) par Anna Thibert.éditions Hochroth Paris