Résidents

Joseph TONDA

Sociologie, anthropologie, Université Omar Bongo de Libreville (Gabon)

Période de résidence : Septembre à Décembre 2010 (séjours précédents en mai 2005 et de octobre 2009 à juin 2010)

Discipline(s) : Anthropologie, Sociologie

Pays : Gabon

Projet de recherche : "Maris et femmes de nuit au Congo et au Gabon. Conscience et imagination historiques du pouvoir en Afrique centrale contemporaine"

"L’expérience actuelle ou contemporaine du pouvoir dans les sociétés africaines, n’est pas le monopole de l’imagination et de la conscience scientifiques. L’imagination et la conscience « profanes », non scientifiques ont aussi cette expérience mais à la différence de l’imagination et de la conscience scientifiques, elles la mettent en forme et l’expriment avec des symboles. Nous considérerons les « femmes et les maris de nuit » comme des symboles qui permettent à l’imagination collective d’exprimer l’expérience que les hommes et les femmes ont du pouvoir dans le contexte social et historique dans lequel ils vivent. Il importe donc de l’inscrire dans une constellation d’autres phénomènes qui traduisent les transformations des rapports aux autres, à soi-même, et au monde matériel."


Éléments biographiques :


Joseph Tonda est professeur de sociologie et d’anthropologie. Il enseigne la sociologie et anthropologie des religions, la sociologie de la santé et de la médecine ainsi que la sociologie de l’imaginaire et du pouvoir. Ces principaux thèmes et projets de recherche sont le pouvoir de guérison dans les églises prophétiques et pentecôtistes, le pouvoir du corps-sexe et de l’argent ; il étudie également les imaginaires politiques et la violence ethno-politique, la sociabilité émergente dans la prostitution et le deuil ou encore la transnationalisation des entreprises prophétiques.

Projets de recherche précédents