Résidents

Yehouda SHENHAV

Université de Tel-Aviv, Israël Membre chercheur de l’IEA de Nantes

Période de résidence : Janvier 2022 à mars 2022

Discipline(s) : Sociologie

Pays : Israël

Projet de recherche Littérature et traduction à travers le dialogue dans les zones de conflit colonial.

Ce projet vise à explorer le langage de la politique dans les zones de conflit à travers la littérature et la traduction. Il est co-écrit par l’écrivain libanais Elias Khouri et le sociologue israélien Yehouda Shenhav-Shahrabani et est envisagé comme un programme de trois ans en association avec l’IAS-Nantes. Selon la proposition, Khouri et Shenhav-Shahrabani seront tous deux invités en tant que résident associés à l’institut. Si les deux hommes peuvent diverger considérablement sur le plan intellectuel, leurs travaux respectifs n’en partagent pas moins un terrain d’entente pour favoriser un dialogue mutuellement bénéfique. Le fait de vivre et de travailler ensemble pendant plusieurs mois chaque année en tant que résident associés permettra à Khouri et Shenhav-Shahrabani d’aborder différentes perceptions de diverses questions et de diffuser leurs idées par le biais d’écrits, d’ateliers et de conférences publiques. Au cours de la première année, les deux hommes dirigeront une équipe de traduction des romans de Khouri, sur la base de la théorisation du concept par Shenhav-Shahrabani, telle qu’elle est précisée dans son livre Laborers and Actors in Translation (2020, hébreu).

Au cours de la deuxième année, ils dirigeront un atelier sur les représentations de la violence dans la littérature des zones de conflit/coloniales, les romans de Khouri étant utilisés comme études de cas. Au cours de la troisième et dernière année, l’atelier s’occupera d’une équipe de traduction de la littérature palestinienne de la Nakba en tant que cas test d’une telle instance de violence historique.

 

Biographie

Yehouda Shenhav-Shahrabani est professeur émérite de sociologie à l’Université de Tel Aviv et l’actuel rédacteur en chef de la collection Maktoob pour les traductions en hébreu de la littérature arabe à l’Institut Van-Leer de Jérusalem. Parmi ses ouvrages, citons Manufacturing Rationality (Oxford University Press, 1999) ; The Arab-Jews (Stanford University Press, 2006) ; Beyond the Two States Solution (Polity Press, 2012) ; Laborers and Actors in Translation (hébreu, 2020).