Résidents

Elias KHOURI

écrivain

Période de résidence : De avril à juin 2019 / Janvier 2022 à mars 2022

Discipline(s) : Littérature, Ecriture / Poésie

Spécialité(s) : Ecrivain

Pays : Liban

Projet de recherche Littérature et traduction à travers le dialogue dans les zones de conflit colonial.

Ce projet vise à explorer le langage de la politique dans les zones de conflit à travers la littérature et la traduction. Il est co-écrit par l’écrivain libanais Elias Khouri et le sociologue israélien Yehouda Shenhav-Shahrabani et est envisagé comme un programme de trois ans en association avec l’IAS-Nantes. Selon la proposition, Khouri et Shenhav-Shahrabani seront tous deux invités en tant que résident associés à l’institut. Si les deux hommes peuvent diverger considérablement sur le plan intellectuel, leurs travaux respectifs n’en partagent pas moins un terrain d’entente pour favoriser un dialogue mutuellement bénéfique. Le fait de vivre et de travailler ensemble pendant plusieurs mois chaque année en tant que résident associés permettra à Khouri et Shenhav-Shahrabani d’aborder différentes perceptions de diverses questions et de diffuser leurs idées par le biais d’écrits, d’ateliers et de conférences publiques. Au cours de la première année, les deux hommes dirigeront une équipe de traduction des romans de Khouri, sur la base de la théorisation du concept par Shenhav-Shahrabani, telle qu’elle est précisée dans son livre Laborers and Actors in Translation (2020, hébreu).

Au cours de la deuxième année, ils dirigeront un atelier sur les représentations de la violence dans la littérature des zones de conflit/coloniales, les romans de Khouri étant utilisés comme études de cas. Au cours de la troisième et dernière année, l’atelier s’occupera d’une équipe de traduction de la littérature palestinienne de la Nakba en tant que cas test d’une telle instance de violence historique.

 

Projet de recherche : Présent-Absent

Elias Khouri est en train de commencer le troisième tome de sa trilogie Les Enfants du Ghetto, intitulé Le Présent-Absent. Dans ce troisième volume, l’auteur poursuit son investigation de la condition des palestiniens, qui représente l’exil de l’homme dans un monde post-moderne qui a perdu ses valeurs. Pourquoi le Présent est absent ? Ce thème résume les réfugiés et les déracinés et les marginaux de notre époque.

L’expérience palestinienne sera le miroir des opprimés, et le palestinien devient le juif des juifs.

Biographie

Elias Khouri est un écrivain libanais, rédacteur en chef et professeur. Né à Beyrouth en 1948, il achève ses études à l’Université Libanaise de Beyrouth.

Il fût Global Distinguished Professor à l’Université de New York-NYU, rédacteur en chef du supplément hebdomadaire culturel du journal An-Nahar et co-éditeur de la revue Al- Karmel. Il occupe aujourd’hui le poste de rédacteur en chef de la Revue d’Études Palestiniennes.

Il a publié treize romans, quatre livres de critique littéraire, et des articles dans des revues internationales. Ses romans ont été traduits dans quinze langues.

En plus d’être un intellectuel public, il était directeur artistique du Theatre de Beyrouth, et co-directeur du Festival Ayloul pour l’Art Contemporain.

Bibliographie

KHOURI, Elias. Les Enfants du Ghetto, Je m’appelle Adam, Paris : Actes Sud, 2018,355p.

KHOURI, Elias. Sinalcol ,Paris : Actes Sud, 2013, 478p.

 KHOURI , Elias. Comme Si Elle Dormait, Paris : Actes Sud,2007, 389p.

KHOURI, Elias. Yalo, Paris : Actes Sud, 2004, 330p.

KHOURI, Elias. La Porte DU Soleil,Pais : Actes Sud, 2004, 700p.