Résidents

Noman BAIG

Habib University, Pakistan

Période de résidence : Octobre 2021 à juin 2022

Discipline(s) : Anthropologie

Pays : Pakistan

Projet de recherche : Cultures de la cupidité : commerce et cosmologie au Pakistan

Ce projet cherche à retracer la relation entre la sensibilité des marchands au temps éternel, à la vie après la mort, à la mort et à Dieu, et leurs notions de succès économique et de progrès. En prenant des indices de la théosophie islamique ou de la philosophie théologique et de mon expérience ethnographique sur les marchés de Karachi, je cherche à placer l’expérience humaine dans le vortex du temps historique et transhistorique. Les expériences transhistoriques, émanant de la tradition prophétique de l’Islam, pointent vers une dimension verticale de la temporalité, par laquelle les marchands invoquent la présence divine et surhumaine dans les pratiques commerciales, tandis que le temps historique pointe vers la condition socioculturelle de la vie terrestre. L’interpénétration de ces deux cadres temporels qui existent pourtant séparément, je suggère qu’elle façonne la position spirituelle et éthique des marchands ainsi que le succès et le progrès historiques. Alors que les aspirations messianiques exigent des marchands qu’ils disciplinent leurs désirs terrestres d’infatuation et qu’ils s’efforcent de respecter des normes éthiques et de se préoccuper des autres, le monde économique séculier les relie à l’esprit de l’utilitarisme capitaliste. Sur les marchés pakistanais, cette relation entre la négociation d’une position spirituelle et éthique et le progrès économique a été mise sous pression par les forces libérées par le néolibéralisme et le littéralisme religieux, qui aspirent tous deux à des objectifs terrestres.

Biographie

Noman Baig est professeur adjoint en arts, lettres et sciences sociales à l’université Habib. Il est membre du conseil d’administration de l’Institute of Money, Technology, Financial Inclusion (IMTFI à l’université de Californie, Irvine) et de Corona Times (université du Cap, Afrique du Sud). Il a obtenu son doctorat en anthropologie à l’université du Texas (Austin).