Actualités

Sortie de l’ouvrage
11 Mai 2016
Publication

Sortie de l’ouvrage "Workers and the Global Informal Economy" de Supriya Routh et Vando Borghi

Supriya Routh et Vando Borghi ont tous deux résidés à l’IEA de Nantes en 2013-2014 et publient en collaboration avec d’autres résidents 2013-2014 l’ouvrage "Workers and the Global Informal Economy"  qui fait suite à l’atelier Les travailleurs et l’Économie informelle mondialisée : perspectives inter-disciplinaires" organisé l’an passé à l’IEA.

Avec une licence de droit de l’Université du Nord Bengale en Inde, Supriya Routh a reçu sa maîtrise de l’École de Droit de l’Université Vanderbilt aux États-Unis, grâce à une bourse Fulbright. Son doctorat de recherche sur le droit et la société, de la faculté de droit de l’Université de Victoria au Canada, est une étude interdisciplinaire en droit, sociologie et économie. Les recherches doctorales de Supriya Routh se concentrent sur les activités économiques informelles des pays en développement (avec un accent particulier sur l’Inde) dans le but de vérifi er s’il est possible d’améliorer les conditions des travailleurs informels grâce à l’approche des capabilités développée par Amyrtya Sen et Martha Nussbaum. Il a publié dans des journaux internationaux de droit et sciences sociales.Supriya Routh est aujourd’hui Assistant Professor à la faculté de droit à l’université Victoria au Canada.

Ses principaux domaines de recherche de Vando Borghi portent sur:

- les transformations du travail, avec une attention particulière portée à la question de la qualité du travail, et les relations entre transformations du travail, vulnérabilité et institutions ;

- les politiques actives et les changements qui affectent la relation entre le travail et la protection sociale ; ses recherches concernent particulièrement le concept d’activation, et la relation entre le processus d’individualisation et politiques ;

- l’évolution des relations entre sphère publique et privée dans le capitalisme social contemporain, avec une attention particulière sur la signifi cation changeante de ce qui est du domaine public dans les pratiques actuelles de gouvernance.

Ces domaines de recherche sont intimement liés à des intérêts sociaux théoriques plus larges, concernant l’évolution du processus d’individualisation, la perspective ouverte par le concept de capacité (et de « capacité à aspirer »), la notion connexe de « base informationnelle de jugement » (sa pertinence dans le domaine des questions liées au travail, mais pas seulement) et la relation entre la sociologie et la critique dans le contexte du nouvel esprit du capitalisme.

Vando Borghi est aujourd’hui associate professor at the School of Political Sciences à l’Université de Bologne en Italie.

 

Résumé (en anglais) de l’ouvrage:

The global financial crisis and subsequent increase in social inequality has led in many cases to a redrawing of the boundaries between formal and informal work. This interdisciplinary volume explores the role of informal work in today’s global economy, presenting economic, legal, sociological, historical, anthropological, political and cultural perspectives on the topic.

Workers and the Global Informal Economy explores varying definitions of informality in the backdrop of neo-liberal market logic, exploring how it manifests itself in different regions around the world, and its relationship with formal work. This volume demonstrates how neo-liberalism has been instrumental in accelerating informality and has resulted in the increasingly precarious position of the informal worker. Using different methodological approaches and regional focuses, this book considers key questions such as whether workers exercise choice over their work; how constrained such choices are; how social norms shape such choices; how work affects their well-being and agency; and what role culture plays in the determination of informality.

This interdisciplinary collection will be of interest to policy-makers and researchers engaging with informality from different disciplinary and regional perspectives.