Actualités

Parution du dernier livre de Nkolo Foe, chercheur résident à l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes de janvier à juin 2009.
1 Mars 2008
Nouvelle

Parution du dernier livre de Nkolo Foe, chercheur résident à l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes de janvier à juin 2009.

 

Le post-modernisme et le nouvel esprit du capitalisme sur une philosophie globale d’Empire

L’idée de ce livre est née d’une controverse avec une certaine jeunesse africaine fascinée par la civilisation du virtuel. L’auteur a voulu ici faire douter cette génération en mettant en évidence les desseins secrets du postmodernisme qu’il décrit comme une idéologie de la mondialisation ou du libre jeu des marchés. Le livre montre que l’ère postmoderne continue et accomplit l’époque structurale, et qu’à ce titre, il constitue une philosophie des contraintes. Tous affichent leurs desseins totalitaires, tout en feignant de critiquer l’idée de totalité. Détruisant le mythe universaliste qui accompagne la postmodernité, le livre se prononce en faveur d’un universalisme démocratique, fondé sur la réhabilitation de la valeur d’usage. Il se conclut par une réflexion générale sur le problème de la faillite de la modernité, que ce livre situe au niveau de la contradiction entre la modernité économique et la modernité sociale ; le refus de cette dernière expliquant les nostalgies anti et pré-modernes d’une doctrine conservatrice au service de la polarisation du monde.

Editions : Codesria, 2008, Dakar, Sénégal, 214 p.

ISBN : 978-2-86978-243-3

Nkolo Foé est Professeur de philosophie et le Chef du département de philosophie de l’Ecole normale supérieure à l’université de Yaoundé 1. Ancien chercheur de l’Institut des Sciences Humaines du Cameroun, Collaborateur Expert scientifique de l’Agence universitaire de la francophonie pour le Pôle d’Excellence Régional du Rwanda (2004-2006), il a également été professeur-chercheur résident au PEA/Maison des Sciences de l’Homme de nantes (2006) et Directeur d’Etudes Associé à la Maison des Sciences de l’Homme/Ecole des hautes Etudes en Sciences sociales de paris (2008). Il est notamment l’auteur du Sexe de l’Etat (Presses universitaires de Yaoundé, 2002)