Actualités

Parution de Negotiating Identities: Work, Religion, Gender, and the Mobilisation of Tradition Among the Uyghur in the 1990s par Ildikó Béller-Hann, ancienne résidente à l’IEA de Nantes
14 Août 2016
Publication

Parution de Negotiating Identities: Work, Religion, Gender, and the Mobilisation of Tradition Among the Uyghur in the 1990s par Ildikó Béller-Hann, ancienne résidente à l’IEA de Nantes

Ildikó Béller-Hann, résidente de la promotion 2013-2014 de l’IEA de Nantes vient de publier Negotiating Identities: Work, Religion, Gender, and the Mobilisation of Tradition Among the Uyghur in the 1990s aux éditions Lit verlag.

Ildikó Bellér-Hann est diplômée de l’Université Eötvös Lorand (Budapest, Hongrie), en études turques, anglais et archéologie. Elle a été chercheur à Cambridge de 1991 à 1998, puis à l’Université de Kent à Canterbury, où elle a travaillé sur des projets de recherche d’envergure sur la Turquie et le xinjiang (Nord-Ouest de la Chine).  Elle est titulaire d’un diplôme d’habilitation de l’Université Humboldt, avec une thèse sur les Ouïghours du Xinjiang dans la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Depuis 2009, elle est professeur associée à l’Université de Copenhague et se spécialise dans les sociétés et les cultures modernes de l’Ouest de la Chine et de l’Asie centrale. Ses domaines de recherche sont l’anthropologie historique et contemporaine de l’Asie centrale, du Xinjiang et de la Turquie.