Actualités

31 Mai 2010
Nouvelle

Les empires dans l’histoire mondiale Présentation de l’ouvrage "Empires in World History: Power and the Politics of Difference" Par Jane Burbank et Frederick Cooper

Lundi 31 mai 2010 de 14h à 16h30 IEA de Nantes, Amphithéâtre Simone Weil, 5 allée Jacques Berque à Nantes

 

Jane Burbank et Frederick Cooper viendront nous présenter les conclusions de leur dernier ouvrage, Empires in World History: Power and the Politics of Difference (Princeton University Press, 2010), dont ils ont achevé la rédaction lors de leur séjour de recherche à l’IEA de Nantes en 2009 :

Les empires - vastes Etats constitués de territoires et de peuples unis par la force et l’ambition - ont dominé le paysage politique depuis plus de deux millénaires. Les empires dans l’histoire mondiale ne suit pas le point de vue conventionnel européen, centré sur les nations, pour élargir la perspective afin de voir comment les empires dépendaient de la diversité pour façonner l’ordre mondial. Commençant par la Rome antique et la Chine, puis continuant à travers l’Asie, l’Europe, les Amériques et l’Afrique, Jane Burbank et Frederick Cooper examinent les conquêtes impériales, les rivalités, et les stratégies de domination en mettant l’accent sur la manière dont les empires adaptaient, créaient et manipulaient les différences entres les populations.
Jane Burbank et Frederick Cooper examinent Rome et la Chine depuis le IIIe siècle avant notre ère, des empires qui ont soutenu leur pouvoir pendant des siècles. Ils fouillent dans le monothéisme militant de Byzance, le Califat islamique, et l’ère Carolingienne de courte durée, tout en étudiant la règle de tolérance pragmatique des Mongols et des Ottomans, qui ont combiné la protection religieuse à une politique de loyauté. Ils débattent de l’influence de l’empire sur le capitalisme et la souveraineté populaire, des limites et de l’instabilité des projets coloniaux de l’Europe, du répertoire russe d’exploitation et de différenciation, ainsi que de « l’empire de la liberté » conçu par les révolutionnaires américains et plus tard étendu à un continent et au-delà.*


*Résumé de l’éditeur

 

 

Jane Burbank est professeur d’histoire et d’études russes et slaves à l’Université de New-York. Ses livres incluent Intelligentsia et révolution (Oxford University Press, 1989) et Les paysans russes vont au tribunal (Indiana University Press, 2004).

Frederick Cooper est professeur d’histoire à l’Université de New-York. Il a été Professeur invité à l’Ecole des Hautes Etudes de Sciences Sociales, à l’Ecole Normale Supérieure de Paris et à l’Université de Paris VII. Parmi ses livres, on peut citer La décolonisation et travail en Afrique (Karthala, 2004) et Le colonialisme en question (Payot, 2010).

 

Avec la participation de :

Jean-Frédéric Schaub,
Historien, Directeur d’Etudes de l’EHESS.

Henri Wesseling,
Professeur d’histoire contemporaine et fondateur de l’Institut pour l’histoire de l’expansion européenne à l’Université de Leyde (Pays-Bas).