Actualités

29 Juin 2010
Nouvelle

"Intimités" Lecture de poèmes par Ashok Vajpeyi et Thierry Pillon

Mardi 29 juin 2010 à 18h IEA de Nantes, Amphithéâtre Simone Weil, 5 allée Jacques Berque à Nantes

Désigné « poète de l’amour », notamment après la sortie du recueil Thori-si jagah (Un peu d’espace, 1994) et poète de l’univers intimiste et quotidien, comme dans le recueil Jo nahi hai, (Celui qui n’existe pas, 1996), centré sur la mort et l’absence, Ashok Vajpeyi dévoile ici l’intimité de son monde poétique : intimité, certes, puisque l’univers que l’on découvre est celui de l’intérieur, à travers le rêve, le souvenir, l’idéalisation de l’amour, de l’érotisme et la nature, et aussi l’intérieur du foyer, univers protégé et confortable, des valeurs familiales et des plaisirs quotidiens. Mais intimité contrainte néanmoins, comme un refuge ou une nécessité face aux bouleversements du monde extérieur, d’une société en pleine mutation, à la fragilité de l’homme soumis à la désindividualisation et à l’uniformisation. Au-delà du caractère en apparence universel des thématiques qu’il aborde, c’est finalement en se réappropriant dans un contexte contemporain les traditions esthétiques et philosophiques vernaculaire, et, en renouant avec les valeurs traditionnelles, tout ce qui, selon lui, définit son univers culturel de proximité, que le poète va engager son combat verbal contre, dit-il, « l’impersonnel, la totalisation et la simplification ». (...)*

*Tiré de la préface d’Anne Castaing

 

Ashok Vajpeyi a d’abord reçu une formation en littérature anglaise. Diplômé du St Stephen’s College de New Delhi, il va de 1965 à 1992 se consacrer au développement culturel, d’abord au Conseil Régional du Madhya-Pradesh, puis au Ministère de la Culture de New Delhi.
C’est là qu’il fonde l’Université Internationale Mahatma Gandhi dont il assurera les fonctions de président. Il fonde aussi en 1982 le centre Bharat Bhavan à Bhopal.
Dès 1974 il crée et dirige la revue littéraire Purvagrah, ainsi que les revues Samvet et plus récemment Bahuvacan. Il collabore à de nombreuses publications.
On lui doit aussi le Festival de Poésie et l’Académie des Arts Tribaux et Folkoriques de Bhopal.
Il a donné des conférences dans de nombreuses universités et collabore régulièrement avec le Département d’Etudes Indiennes de l’Université Jagellonne de Cracovie.
Auteur de 21 livres traduits dans de multiples langues, Ashok Vajpeyi a reçu de nombreuses récompenses. En 2005, il a été décoré de la médaille d’officier des arts et des lettres.