Actualités

14 Mars 2014
Publication

"Il rischio minimo dell’utopia", revue d’un ouvrage d’Arjun Appadurai par Vando Borghi, résident à l’IEA de Nantes

publié dans Il Manifesto, Italie, 26 février 2014

Vando Borghi est Professeur Associé à l’Université de Bologne (Italie), spécialiste de la sociologie du développement et des politiques du travail . Ses principaux domaines de recherche portent sur les transformations du travail, la relation entre le travail et la protection sociale et l’évolution des relations entre sphère publique et privée dans le capitalisme social contemporain.

 

Il vient de publier dans le journal italien Il Manifesto une revue critique de l’ouvrage de l’anthropologue d’origine indienne Arjun Appadurai Il futuro come fatto culturale. Saggi sulla condizione globale (édition originale : The Future as Cultural Fact: Essays on the Global Condition - Verso, 2013; édition française : Condition de l’homme global - Payot 2013). Il évoque dans cet article son séjour à l’IEA de Nantes et le lien qu’il voit entre le foncionnement de l’Institut et les thématiques développées par Appadurai:

"(...) J’ai lu l’ouvrage d’Appadurai dans sa traduction en italien au cours de mon séjour à l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes (France). Ouvert il y a quelques années, dans une démarche très visionnaire, cette précieuse institution a pour vocation d’accueillir et de rassembler des chercheurs du ’Nord’ et du ’Sud’ de la planète qui travaillent sur beaucoup des thèmes abordés par Appadurai. Les recherches menées à Nantes, venant de différentes parties du monde, témoignent de toute l’attention, et aussi de toute l’impatience, avec lesquelles est observé le projet européen (...). "

 

> Télécharger l’article complet (en italien)