Actualités

Conférence de Nadia Maria El Cheikh
23 Mai 2017
Conférence

Conférence de Nadia Maria El Cheikh

Mardi 23 mai 2017 à 18h, à l’institut d’études avancés de Nantes, entré libre.

Amphithéâtre Simone Weil

Women, Islam and Abbasid Identity

Organisée en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin, conférence de Nadia Maria EL CHEIKH, doyen de la faculté des arts et des sciences de l’Université américaine de Beyrouth, dans le cadre du colloque international IPRA : Genèses: étude comparative des historiographies de l’essor du christianisme, du judaïsme rabbinique et de l’islam qui se déroule les 22,23 et 24 mai 2017. 

Quand les Abbassides firent tomber la dynastie des Omeyyades en 750, l’un des principaux éléments qui instaura et légitima leur autorité était leur rapport envers leurs sujets musulmans. Nadia Maria El Cheikh montre que les idées sur les femmes furent centrales dans le processus au cours duquel le califat Abbasside, qui ouvrit la voie à l’âge d’or de l’Islam, atteignit sa forme définitive.

Dans la plupart des cultures islamiques médiévales, l’Islam Arabe s’opposait au jahl, cet état d’impureté et de corruption qui existait avant la fondation de l’Islam. Avec le temps, le concept de jahl prit une signification plus générale renvoyant à la condition d’ignorance et de barbarisme—ainsi qu’à celle plus spécifiquement associée, dans le discours Abbasside, aux femmes. Les concepts de féminité et de genre devinrent des principes organisationnels majeurs dans l’articulation de l’identité musulmane. Les groupes dont les croyances et attitudes étaient perçues par les Abbassides comme des menaces étaient représentés dans les textes des Abbassides à travers des métaphores genrées et l’utilisation de concepts de différenciation sexuelle. Parmi eux, on retrouve non seulement les jahilis qui vécurent avant le prophète Mohammed, mais aussi des peuples vivant au-delà des frontières de l’Empire, par exemple les Byzantins ainsi que les Qarmats, des hérétiques qui défiaient leur pouvoir. Ces éléments ont influencé la manière dont les femmes étaient perçues et ont ainsi contribué à la construction historique de l’identité musulmane féminine.

Cette étude montre comment genre et sexualité étaient utilisés pour articuler les différences culturelles et formuler les identités dans le système de pouvoir et de pensée Abbasside. Women, Islam, and Abbasid Identity démontre l’importance des femme dans l’écriture de l’histoire de l’Islam.