Actualités

19 Mars 2013
Conférence

Conférence de Antonia Grunenberg, professeur en sciences politiques à l’université Carl von Ossietzky intitulée "Trois apercus sur les exils de Walter Benjamin" le mardi 19 mars 2013 à 18h00 à l’amphithéâtre Simone Weil (rdc)

Walter Benjamin, le philosophe et critique littéraire allemand (1892-1940) aimait la littérature française de même qu’il s’intéressait aux évènements politiques en France.

Ses essais sur la littérature française, comme ses critiques des nouveautés littéraires françaises dans des journaux allemands, témoignent d’une relation profonde avec la France.

En tant que Juif et Allemand et en même temps « homme de lettres » dans la culture française il était l’un des premiers philosophes européens dans l’ère du nationalisme raciste.

La présentation va traiter en premier de la « vie française » de Walter Benjamin.

Antonia Grunenberg a été résidente de l’IEA de Nantes en 2010/2011.

Antonia Grunenberg a étudié la sociologie, la philosophie ainsi que la langue et la littérature allemande à Tübingen, Frankfurt am Main et à Berlin. Elle a obtenu son doctorat en philosophie en 1975 à l’université libre de Berlin et son Habilitation en sciences politiques en 1986 à l’université technique d’Aix-la-Chapelle (Rhénanie - Westphalie).

De 1998 à 2009 elle était professeur de sciences politiques à l’université Carl von Odsietzky d’Oldenburg. C’est là où en 1999 elle a fondé le Centre Hannah Arendt dont elle était la directrice.

Elle est co-fondatrice et membre du conseil  du Prix Hannah Arendt pour la pensée politique (Hannah Arendt-Preis für politisches Denken) et membre du conseil scientifique de la Maison de l’histoire de la République fédérale d’Allemagne.

Ses recherches sont axées sur la théorie politique. Elle a publié de nombreux livres et articles sur les divers concepts de la démocratie ainsi que sur les travaux de la philosophe politique Hannah Arendt.