Actualités

4 Juillet 2017
Nouvelle

Colloque et séminaire doctoral : Qu’est-ce qu’un régime de travail réellement humain ?

du 4 au 11 juillet 2017, au  Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle

Dans le cadre de l’initiative pour le centenaire de l’Organisation internationale du Travail célébré en 2019, avec le soutien de la chaire État social et mondialisation : analyse juridique des solidarités du Collège de France, de l’Agence Nationale de la recherche - Investissements d’avenir, du Bureau International du travail et de la Fondation Gabriel Péri, et en collaboration avec le Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, l’IEA de Nantes organise un colloque intitulé « Qu’est-ce qu’un régime de travail réellement humain ? » conduit sous la direction de Pierre Musso, Professeur à l’Université de Rennes 2 et à l’Ecole Télécom Paris Tech, et Alain Supiot, Professeur au Collège de France.

À l’occasion de ce colloque est organisée une école doctorale avec le soutien de l’Agence nationale de la Recherche - Investissements d’avenir, réunissant des doctorants de disciplines et d’horizons géographiques divers afin qu’ils présentent leur projet en lien avec le colloque et échangent avec des acteurs de la société civile.

Les conclusions de ces échanges seront rédigées par les doctorants et donneront lieu prochainement à la publication d’actes du colloque.

Présentation du Colloque :

La création de l’Organisation internationale du travail a été justifiée par le fait "que la non-adoption par une nation quelconque d’un régime de travail réellement humain fait obstacle aux efforts des autres nations désireuses d’améliorer le sort des travailleurs dans leurs propres pays". Il s’agissait d’instituer une police sociale de la concurrence internationale, propre à empêcher que celle-ci ne détériore au lieu d’améliorer les conditions de travail des hommes.

Ce qu’il est convenu d’appeler la "globalisation" donne à ce constat une actualité nouvelle. Dans le même temps, la révolution numérique et les nouvelles formes de "rationalisation" du travail donnent jour à des types inédits d’aliénation et de risques pour la santé, mais ouvrent sous certaines conditions des opportunités nouvelles pour une plus grande liberté dans le travail.

L’intelligibilité de ces transformations suppose une remise en perspective de la notion clé de "régime de travail réellement humain". Au plan historique, ce colloque examinera les grandes évolutions intervenues en un siècle, au regard des formes nouvelles de déshumanisation du travail. Au plan comparatif, il considérera les divers sens que la notion de "régime réellement humain du travail" peut prendre d’une civilisation à l’autre. D’un point de vue méthodologique, ce colloque ne se cantonnera pas aux habituelles approches socio-économiques, mais fera une large place à la signification philosophique ou religieuse, ainsi qu’aux représentations artistiques du travail dans les grandes civilisations.

Programme détaillé disponible ici ou en téléchargement à gauche.