News

Pour un droit du travail digne de ce nom
23 October 2015
Publication

Pour un droit du travail digne de ce nom

Par Alain Supiot, Professeur au Collège de France, chaire « Etat social et mondialisation : analyse juridique des solidarités », IEA de Nantes

Article paru dans Le Monde le 16 octobre 2015

"La « séquence » fut parfaitement programmée. Le 1er avril, le premier ministre demandait au président de la section sociale du Conseil d’Etat, Jean-Denis Combrexelle, de conduire une réflexion sur « la place des accords collectifs en droit du travail et la construction des normes sociales », en lui indiquant qu’il « aura profit à examiner les contributions des think tanks et publications à venir ».

Le 15 juin, Le Monde publiait une « Déclaration des droits du travail », extraite de Le Travail et la Loi, un petit ouvrage paru deux jours plus tard. Robert Badinter et Antoine Lyon-Caen, ses auteurs, ont découvert un « remède à portée de main » à la lutte contre le chômage : une simplification drastique du droit du travail, ramené à une liste de 50 principes. Si drastique qu’elle fait disparaître le salaire minimum où le Conseil d’Etat voit pourtant un principe général du droit."

Lire la suite de l'article

Lire aussi : Pour une « Déclaration des droits du travail »