News

16 May 2018
Nouvelle

Nomination de Jean-Marc Ayrault au Conseil d’administration

Dans sa dixième année, l’IEA de Nantes a le plaisir d'accueillir au sein de son conseil d'administration Jean-Marc Ayrault, en tant que personnalité qualifiée. L'ancien Premier Ministre confirme ainsi son souhait de s'investir à nouveau aux côtés des autres administrateurs de l'Institut de Nantes, fondation reconnue d'utilité publique qu’il a lui-même cofondée avec Alain Supiot, grâce à la donation de Veolia Eau et au soutien de nombreux partenaires publics et privés.

En effet à l’origine du projet de la Fondation, Jean-Marc Ayrault, alors maire de Nantes, souhaite créer un Institut permettant une véritable innovation intellectuelle et des réseaux de collaborations scientifiques durables. Le projet est alors confié à Alain Supiot qui crée l’Institut d’études avancées de Nantes, inspiré des modèles de Princeton et de Berlin et qui accueille en 2009 ses premiers chercheurs résidents sur les bords de Loire.

En sa qualité de maire de Nantes et fondateur, Jean-Marc Ayrault devient alors le premier président du Conseil d'administration et de la Fondation jusqu’à sa nomination au poste de Premier Ministre en 2012. Aujourd’hui libéré de ses obligations politiques, Jean-Marc Ayrault renoue son engagement auprès de l'Institut qu’il a aidé à voir le jour.

Jean-Marc Ayrault, le 27 février 2009, à l'occasion de l'inauguration de l'IEA et de l'allée Jacques Berque :

« Il n’y a pas de société sous-développée. Il y a des sociétés sous-analysées,
sous-estimées, sous-aimées ». Ces propos de Jacques
Berque prennent tout leur sens alors que nous allons inaugurer l’Institut
d’Etudes Avancées.
Traducteur du Coran, professeur au Collège de France pendant un quart
de siècle, l’orientaliste Jacques Berque, mort en 1995, était à la fois un
homme de terrain et un érudit, un savant et un poète.
[...]
L’allée qui porte désormais son nom rend hommage à ce travail, à cet
engagement d’une vie.
[...] L’IEA à laquelle elle conduit sera ce lieu de tolérance et d’ouverture,
d’échanges et de rencontre entre le Nord et le Sud, afin de décloisonner
les cultures et les savoirs et de créer un réseau de solidarité
intellectuelle entre l’Orient et l’Occident."

Retrouvez toute la composition du conseil d'administration en cliquant ici.

Crédit photo :  Patrick Garçon