News

26 October 2009
Lecture

Lundi 16 novembre: "Histoire des rythmes", conférence de Jean-Claude Schmitt

en collaboration avec la MSH Ange-Guépin 14h - 16h IEA-MSH, 5 allée Jacques Berque Amphithéâtre Simone Weil

 

Si la question des rythmes sociaux a été considérée comme centrale dès le tournant du XIXe et du XXe siècle par les fondateurs des sciences sociales, tels Emile Durkheim, Marcel Mauss ou Georg Simmel, les historiens ne lui ont pas accordé l'attention qu'elle mérite. Elle concerne pourtant - nous en faisons le constat chaque jour - tous les aspects de la vie en société, qu'il s'agisse des transports urbains, de la vie scolaire ou du tempo des réformes politiques. La conférence se concentrera sur la société médiévale dans la longue durée (Ve - VIe siècle) pour évoquer successivement : 1) la représentation - propre à cette culture - des rythmes fondamentaux qui régissent la nature (rythmes du jour et de la nuit, des saisons, des marées, etc.) et le corps de l'homme (le pouls, la respiration, la menstruation, la voix, les gestes); 2) les formes de symbolisation et d'imposition des rythmes sociaux (le temps, le calendrier, les cloches et l'horloge, les rituels, la scansion de l'histoire universelle, locale ou biographique); 3) les changements de rythmes dans l'histoire, à diverses époques et sous l'effet, entre autres, du développement de l'économie urbaine, du travail salarié, des échanges monétaires, de la naissance de l'Université, de la croissance de l'Etat et de la fiscalité. L'exposé s'appuiera sur des documents textuels, figurés et musicaux (par exemple la Tapisserie de Bayeux), qui rendent compte de la richesse et de la complexité et du caractère transversal de la question des rythmes.


Jean-Claude Schmitt est directeur d'études à l'EHESS.