News

« Le Mali contemporain » 
Ouvrage collectif sous la direction de Joseph Brunet-Jailly, Jacques Charmes et Doulaye Konaté
27 March 2015
Publication

« Le Mali contemporain » Ouvrage collectif sous la direction de Joseph Brunet-Jailly, Jacques Charmes et Doulaye Konaté

Dans le cadre d'une  collaboration franco malienne qui a réuni une cinquantaine de chercheurs maliens et français en sciences sociales, un nouvel ouvrage collectif sur le Mali contemporain vient de paraitre. Cet ouvrage est codirigé par Joseph Brunet-Jailly, Jacques Charmes et Doulaye Konaté qui est membre du Conseil scientifique de l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes.

Il est coédité par les éditions Tombouctou au Mali et l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).


Résumé de l’ouvrage :

« Le Mali contemporain ? Il est bien différent des images que les médias diffusent ! La société malienne a considérablement évolué depuis l’indépendance, les jeunes y sont beaucoup plus nombreux et mieux informés, les femmes plus actives. Mais les changements  qui ont marqué notamment la gouvernance et la situation économique paraissent décalés au regard des nouvelles contraintes, attentes et exigences liées à ces mutations. Comment cette société, dans sa diversité, pense-t-elle et s’engage-t-elle dans la modernité ? Voilà le sujet de ce livre. Une cinquantaine des chercheurs en sciences sociales, dans le cadre d’une collaboration franco-malienne, ont travaillé sur la Mali contemporain dans la période qui a immédiatement précédé la crise (2007-2012). Ils se sont principalement intéressés à la vie politique dans les communes et quartiers, à la réalité de la décentralisation, à l’image que l’État en action donne de lui, au fait religieux dans ses manifestations et ses tendances lourdes, mais aussi aux divers aspects de la migration, et enfin et surtout à la place des jeunes dans la société.
Le tableau qui se dégage de leurs observations est sans complaisance : faire évoluer positivement la situation actuelle de la société malienne est un défi pour les décideurs et l’ensemble de la population ; et pour y parvenir, il est impérieux d’ébranler les pesanteurs,  blocages, et faux-fuyants qui ont conduit le pays au bord du gouffre. »

Source