News

15 December 2010
Nouvelle

Goodbye la main invisible and welcome the state once more! Grandes crises financières et changement de paradigmes macroénomiques

Par Thierry Amougou, Assistant de recherche, Université Catholique de Louvain

Cet article montre, non seulement que les grandes crises font les grands paradigmes macroéconomiques et les grands paradigmes macroéconomiques les grandes crises, mais aussi, qu'à chaque crise majeure du capitalisme, « une poutre paradigmatique » se trouve dans les regards des pleins libéraux et des libéraux interventionnistes dans l'analyse de la crise, des politiques de sortie à mettre en place, et des réformes d'anciens modèles d'accumulation. De même, le caractère hétérogène des deux grands paradigmes qui s'affrontent, ajoute des arguments à leur incapacité à juguler de façon durable les problèmes entraînés par les crises. Conséquence, les mêmes crises se répètent et font les mêmes ravages car les uns et les autres se livrent une guerre de modèles et d'instruments qui les empêche de tirer les vraies raisons et conséquences de chaque crise. La démonstration se base sur les crises de 1929 et des subprimes. L'article s'achève par une esquisse du modèle d'accumulation qui semble se profiler en Occident pour l'après-crise.

L'article peut être téléchargé ci-contre.