IEA

road_vous_etes_ici
Accueil > Actualités > Nouvelles

Nouvelles

 

Actualités

Mardi 20 janvier 2009: conférence inaugurale par Augustin Berque

Mardi 20 janvier 2009: conférence inaugurale par Augustin Berque


"ETRE VERS LA VIE"

 

18h - 20h
5 allée Jacques Berque
Amphithéâtre, rez-de-chaussée

 

Résumé de la conférence:
Depuis des millénaires, les sociétés humaines ont imaginé une survie spirituelle à la mort physiologique. Pour le matérialisme et l’individualisme modernes, tout s’achèverait au contraire avec la mort. Les technologies du vivant relancent aujourd’hui l’espoir d’une prolongation physiologique indéfinie. Prolongation de qui, en quoi ?

Cette question a été posée différemment par le philosophe japonais WATSUJI Tetsurô (1889-1960), qui à l’« être vers la mort » heideggérien opposa l’idée d’un « être vers la vie », fondée sur sa conception de l’existence humaine comme à la fois individuelle et sociale, environnementale et culturelle. En effet, si le corps individuel meurt, la part sociale de l’être se poursuit. Cette question étant immense, on l’aborde ici sous un angle particulier : dans un dialogue philosophique entre l’Europe et le Japon, privilégiant l’articulation sociale de l’ontologique au technologique, et confrontant l’histoire de la pensée à l’examen des incidences qu’une option pour l’«être vers la vie » aurait dans la gestion de l’environnement et de la cité.

 

Présentation d’Augustin Berque:
Augustin Berque est Directeur d’Etudes à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, à Paris. Après des études de géographie, de chinois et de japonais, il se plonge dans la lecture critique des philosophes, japonais et occidentaux. Depuis de nombreuses années, Augustin Berque réfléchit au rapport des sociétés humaines à leur environnement. Comment une société aménage-t-elle ses espaces? Quelles sont les relations que les honnes entretiennent avec leur territoire? Il a publié plusieurs essais sur ce sujet. En 2000, il a synthétisé ses recherches et sa réflexion dans Ecoumène. Il est aussi spécialiste du Japon, où il enseigne le fûdoron, l’étude des milieux humains, à l’Université de Miyagi.

 

Une présentation des travaux d’Augustin Berque est disponible sur le site du centre de recherches sur le Japon de l’EHESS : http://crj.ehess.fr/document.php?id=204

 

BIBLIOGRAPHIE
• La ville insoutenable. Paris, Belin, 2006
• Écoumène : introduction à l’étude des milieux humains. Paris, Belin, 2000
• Médiance de milieux en paysages. Paris, Belin/Reclus, 2000 (1ère éd. 1990)
• Logique du lieu et dépassement de la modernité, Vol. I : Nishida, la mouvance philosophique ; Vol. II : Du lieu nishidien vers d’autres mondes. Bruxelles, Ousia, 2000
• La Mouvance : du jardin au territoire, cinquante mots pour le paysage. Paris, Éditions de la Villette, 1999
• Le Sauvage et l’artifice : les Japonais devant la nature. Paris, Gallimard, 1997 (1ère éd. 1986)
• Japan Cities and Social Bonds (Translated by Christopher Turner). Yelvertoft Manor : Pilkington Press, 1997
• L’habitat insoutenable, projet de Programme international de coopération scientifique (PICS).
• Etre humains sur la terre, Paris, Gallimard, 1996
• Le Japon, gestion de l’espace et changement social, Paris, Flammarion 1976